Présentation Générale du Tibet

puce2Le Tibet, c'est avant tout : 2.5 millions de Km²
puce2Capitale : Lhassa
puce2Population : 6 millions de tibétains et un nombre indéterminé de chinois supérieur à 9 millions.
puce2Langue : le tibétain. Mais la langue officielle sous l'occupation chinoise est le chinois
puce2Drapeau :

drapeauUne montagne avec 2 lions des neiges accompagné de rayons bleus et rouges autour du soleil. La montagne blanche (mont Kailash) symbolise la terre de la nation tibétaine entourée de montagnes enneigées. Les 6 rayons de lumière représentent les 6 peuplades originelles du Tibet : Sé, Mar, Dong, Tang, Drou, Ré. L'alternance du rouge et du bleu signifie l'union du spirituel et du temporel. Le soleil levant sur le pic de la montagne exprime le rayonnement de la liberté et du bonheur. Les 2 lions des neiges symbolisent les défenseurs du Tibet. Les 3 joyaux de couleurs différentes représentent la pensée, la parole et l'action juste envers tout être vivant. Le joyau du tourbillon symbolise le respect spirituel et laïc. La bordure jaune signifie l'ouverture à toutes les directions de l'espace et du temps.

Lire la suite

Résumé historique du Tibet

Roue1terAutrefois, le Tibet était une nation distincte et libre avec son propre gouvernement, sa religion, sa langue, ses lois et ses coutumes. Au cours des siècles, plusieurs pays ont voulu contrôler le Tibet dont la Chine, la Grande Bretagne, la Mongolie, sans succès. Entre 1911 et l'invasion chinoise de 1949, le Tibet était un pays totalement indépendant.
1950 : la Chine annonce la " Libération du Tibet ", c'est à dire l'occupation du Tibet par les forces chinoises qui déclarent vouloir " libérer le peuple tibétain de ses anciennes traditions "

Lire la suite

l'Environnement au Tibet: pollution et destruction par la Chine

Stupa7La destruction de l'environnement au Tibet est grandissante sous les lois chinoises avec la déforestation, la destruction de la végétation et des ressources naturelles. Le tout est saccagé et l'équilibre écologique d'altitude est détruit.
Les forêts du Tibet et les ressources du pays en minéraux sont exploitées pour l'industrie chinoise. Ainsi le bois de construction extrait du Tibet depuis 1985 totalise 2,442 millions de m3 (ou 40% de la densité du stock de 1949). Les forêts qui couvraient 221 800 km2 en 49, ont été réduites à 134 000 km2 en 85, et le processus continue toujours aujourd'hui. Le bois est exporté sur Hong Kong et le Japon (source : documents chinois).

Lire la suite

Violation des droits de l'Homme au Tibet

photo21Massacres, tortures et assassinats, bombardements des monastères, extermination des camps de nomades, morts en prison, camps de concentrations et de travail (70% des prisonniers y meurent) furent le quotidien au Tibet. A présent la destruction des monastères s'est calmée, mais les presssions et arrestations des moines perdurent. Et d'une façon générale, arrestations arbitraires ainsi que les tortures sont toujours quotidiennes.
Les femmes furent les plus maltraitées car il faut ajouter à ce qui précède les viols et les stérilisations forcées qui leur enlèvait le seul droit qui le reste : celui de la procréation. Il semblerait que ce soit un peu moins d'actualité pour faire place aux arrestations et emprisonnements en plus grand nombre....par exemple pour avoir accompagner leurs enfants en Inde afin qu'ils étudient la culture tibétaines,...
Les réunions et les manifestations sont toujours interdites, tout comme posséder une photo du Dalaï Lama ou un drapeau tibétain. Tout ceci est puni d'emprisonnement dit " politique " et de " rééducation ".

Lire la suite

Militarisation et invasion coloniale continuelle au Tibet

photo28L'armée chinoise stationnant au Tibet est estimée à 500 000 hommes (pour moins de 6 millions de tibétains !) , organisée en régiments d'infanterie, artillerie, surveillance des frontières, ingénierie, transport (air et terre, radars), force para militaire (appelée: armée locale), et en régiments de " police armée des citoyens ".

De plus en Amdo et au Kham, la Chine a stationné environ 90 têtes nucléaires. Les missiles nucléaires sont placés sur trois sites du plateau tibétain : Delingha, Greater Tsaidam et Lesser Tsaidam.

Lire la suite

8 symb ausp
  • parasol-bouddhisme

    La précieuse ombrelle

    Chatra ou rinchen dug est signe de dignité royale et protège de tous les maux.

  • symboles-bouddhistes-poissons

    Les deux poissons d'or

    Matsya ou sergyna, insigne du maître indien de l'univers expriment ici la libération spirituelle : il figurent les êtres sauvés de l'océan des souffrances de l'existence terrestre.

  • symbole-bouddhiste-vase

    Le vase ou coupe aux trésors

    Kalasha ou bumpa, contient les joyaux spirituels et peut faire office de récipient lustral, considérée comme le nectar de l'immortalité.

  • symbole-bouddhisme-lotus 2

    La fleur de lotus

    Padma ou péma, symbolise la pureté originelle ; elle est d'ailleurs, sous diverses couleurs et formes un attribut privilégié des bouddhas et bodhisattvas.

  • symbole-bouddhiste-coquillage 2

    La conque blanche

    Sankha ou dundkar, d'autant plus prisée si sa spirale s'enroule à droite, figure la parole qui proclame la gloire des Eveillés et porte parfois le nom de trompette de victoire.

  • symbole-bouddhisme-noeud-eternel 2

    Le noeud sans fin

    Srivasta ou palbe, est témoignage d'amour et d'éternité représentant la vie infinie.

  • symbole-bouddhisme-banniere-victoire

    La grande bannière

    Dhvaja ou gyaltsen, est en fait un drapeau enroulé qui atteste la puissance de l'enseignement bouddhiste ou la Victoire de la Bonne Loi.

  • symbole-bouddhisme-roue-dharma 2

    La roue d'or

    Chakra ou khorlo, est naturellement celle de l'enseignement (dharla) à pratiquer assidûment pour accéder à l'éveil. Elle représente l'unité de toutes choses et demeure le symbole par excellence de la doctrine.