Les Accessoires Vestimentaires Tibétains traditionnels diffèrent parfois selon la région dont ils sont issus !

Il y a 3 régions distinctes au Tibet. Le Kham, au sud est du Tibet, l'Amdo au nord est du Tibet, l'U-Tsang qui est au centre et englobe la capitale Tibétaine de Lhassa  (voir notre rubrique Histoire du Tibet). Au Kham, les parures revêtent beaucoup de pierreries. Les Tchubbas du Kham, de l'Amdo ou de l'U-Tsang sont différentes. Les Tchubbas (robes tibétaines) de Lhassa sont plus simples et sont portées dans les bureaux administratifs du gouvernement tibétain en exil à Dharamsala, contrairement à celles du Kham ou de l'Amdo  beaucoup plus chargées en brocart de soie. Les Accessoires Vestimentaires Tibétains composés de perles appartiennent plutôt à la tradition Khampa.

 Les Bottes Tibétaines de laine

convenant aux hommes et aux femmes, c'est le quotidien au Tibet traditionnel qui est représenté. Autrefois, les tibétains portaient des bottes en laine de yak simples de tons neutres (voir la paire dans les pages ci-dessous). A présent, ils portent davantage des baskets et autres produits occidentaux, mais le port des bottes reste important, au Tibet, pour les nomades, en Inde lors des évènements festifs et traditionnels mettant en valeur la culture tibétaine comme chants, danses, célébration politique du 10 mars 1959 .

Le Plastron Tibétain

est une parure tibétaine, vêtue par les femmes et les hommes indistinctement, sur les vêtements traditionnels. Au Tibet ou en Inde, le plastron est porté lors d'évènements particuliers et festifs. Au Tibet ce sera pour des évènements festifs, en Inde, pour des moments festifs mais également politiques. Les plastrons sont plutôt apparentés aux accessoires vestimentaires tibétains traditionnels du Kham.

La Ceinture Tibétaine Ornementale

tout comme le plastron, la ceinture ornementale est un attribut féminin ou masculin de la tenue vestimentaire traditionnelle tibétaine. Elle est vêtue aux mêmes occasions que le plastron: évènements, fêtes,....tout ce qui sort de l'ordinaire!

La Coiffe Tibétaine Traditionnelle

Cette coiffe est portée par hommes et femmes lors de leur mariage, elle peut être également coiffée lors de cérémonies autre. Elle est très présente dans la culture tibétaine. Autrefois, cette coiffe en laine et brocart de soie, était bordée de fourrure animale -des animaux qui étaient tués pour être mangés et NON PAS pour leur fourrure -. Mais face aux attaques verbales chinoises (qui traitaient les tibétains d'arriérés et de cruels en s'adressant au Monde), la fourrure véritable a fait place à du synthétique depuis quelques années. Même la fourrure de lapin n'est plus utilisée.

La Barette Tibétaine en perles

Elle est plutôt réservée à la clientèle féminine. Elle n'est pas traditionnelle dans sa forme actuelle. Mais, pour protéger et faire connaître leur culture vestimentaire, les tibétains se sont adaptés, n'hésitant pas à utliser des barettes de conception moderne, pour y associer des perles et pierres, adaptant ainsi la culture occidentale aux accessoires vestimentaires tibétains traditionnels!

 

Vous trouvez également dans cette rubrique des étoles de pashminas, des foulards de soie, des couvertures en "laine de yak" idéal pour la méditation,... plus adaptés à nos modes de vie occidentaux quotidiens.

 

Résultats 1 à 20 sur 21
71,00 € l'unité Ceinture traditionnelle tibétaine (mixte)
1 produit en stock
25,00 € l'unité Etole en soie et voile de soie, vert printemps
1 produit en stock
75,00 € l'unité Pashmina 70%, soie 30%, turquoise 74 cms x 2.12 m
1 produit en stock
75,00 € l'unité Pashmina 70%, soie 30%, framboise 74 cms x 2.12 m
1 produit en stock
19,80 € l'unité Sac en toile de jute, couleur chataigne foncée
2 produit(s) en stock
19,80 € l'unité Sac en toile de jute, couleur écru
2 produit(s) en stock
18,00 € l'unité Sac moine en toile de coton
2 produit(s) en stock
Résultats 1 à 20 sur 21
8 symb ausp
  • parasol-bouddhisme

    La précieuse ombrelle

    Chatra ou rinchen dug est signe de dignité royale et protège de tous les maux.

  • symboles-bouddhistes-poissons

    Les deux poissons d'or

    Matsya ou sergyna, insigne du maître indien de l'univers expriment ici la libération spirituelle : il figurent les êtres sauvés de l'océan des souffrances de l'existence terrestre.

  • symbole-bouddhiste-vase

    Le vase ou coupe aux trésors

    Kalasha ou bumpa, contient les joyaux spirituels et peut faire office de récipient lustral, considérée comme le nectar de l'immortalité.

  • symbole-bouddhisme-lotus 2

    La fleur de lotus

    Padma ou péma, symbolise la pureté originelle ; elle est d'ailleurs, sous diverses couleurs et formes un attribut privilégié des bouddhas et bodhisattvas.

  • symbole-bouddhiste-coquillage 2

    La conque blanche

    Sankha ou dundkar, d'autant plus prisée si sa spirale s'enroule à droite, figure la parole qui proclame la gloire des Eveillés et porte parfois le nom de trompette de victoire.

  • symbole-bouddhisme-noeud-eternel 2

    Le noeud sans fin

    Srivasta ou palbe, est témoignage d'amour et d'éternité représentant la vie infinie.

  • symbole-bouddhisme-banniere-victoire

    La grande bannière

    Dhvaja ou gyaltsen, est en fait un drapeau enroulé qui atteste la puissance de l'enseignement bouddhiste ou la Victoire de la Bonne Loi.

  • symbole-bouddhisme-roue-dharma 2

    La roue d'or

    Chakra ou khorlo, est naturellement celle de l'enseignement (dharla) à pratiquer assidûment pour accéder à l'éveil. Elle représente l'unité de toutes choses et demeure le symbole par excellence de la doctrine.